Partez à la rencontre des collectrices de Green Keeper Africa!  

Août 2018: 

Partez à la rencontre des collectrices de Green Keeper Africa! 

Green Keeper Africa mobilise jusqu’à 1 500 collectrices pour ramasser notre matière première: la jacinthe d’eau. Nous avons décidé d’aller à leur rencontre! Découvrez leur témoignage en vidéo!

Les collectrices de Green Keeper Africa déclarent qu’en plus d’avoir des revenus complémentaires, elles ont plus d’importance dans leur environnement. Selon les collectrices, si le fait de ramasser la jacinthe d’eau était au départ un sujet de moquerie dans leur village, le fait d’avoir une rémunération grâce à cette activité a au contraire suscité de l’envie chez les personnes qui se moquaient d’elles au début.

La jacinthe d’eau qui est normalement appelée « Togblé » dans le milieu est désormais qualifiée de « Tognon » par les collectrices.

En effet, « Togblé » veut dire ‘’ le pays est gâté ’’. En qualifiant la jacinthe d’eau ainsi, les riverains veulent faire comprendre que le développement de cette plante a modifié et entraîné des changements négatifs dans leur environnement et dans le mode de vie.

Si la jacinthe d’eau est devenue « Tognon » ce qui veut dire ‘’ le pays est bon ‘’, c’est parce que les femmes, en plus du revenus complémentaires qu’elles gagnent, contribuent à l’assainissement et à la préservation de cet environnement.

Merci à Memet SAT et Andréa LEBOURGEOIS pour la réalisation de cette vidéo!